Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Filodoxe

Publié le par éric poirier

Le Filodoxe

À l'occasion d'une manifestation de 'Boulbon à l'encre sympathique', je fus sollicité, sous peine d'être pendu haut et court, à intervenir, et inaugurer icelle.

voici pour les absents le texte:

Sous le fil du rasoir d’Ockham

Mesdames, messieurs

Bonsoir ! Et bienvenue dans cette manifilstation culturelle et néanmoins boulbonnière !

Permettez-moi de me présenter :

Philémon Ducâble, philodoxe, spécialistes ès filatures en tous genres.

Un détective qui fait que la vérité file droit.

Aujourd'hui, je vais vous entretenir du fil, mais cela vous le savez déjà.

Pas le fil banal utilisable tous les jours, non, il y a des notices pour cela, des notices en Français, en Russe, en Moldo-Berbère traduit du Chinois et j'en passe.

Non, je vais pour parler du Fil, le Grand Fil.

Celui qui est.

L'histoire du fil remonte à la plus haute antiquité voire avant.

Vous voyez le Big Bang ? Eh bien juste après... le fil.

Il s'étend du passé lointain jusqu'à un futur indéterminé mais à venir, comme tout futur qui se respecte.

Car s'il y a plusieurs futurs, c'est qu'il y a plusieurs fils.

Nous allons tenter d'en passer quelques uns en revue.

Au fil de l'inspiration en quelque sorte.

Donc il y a le Big Bang.

Dans certaines civilisations la notion de Big Bang diffère quelque peu :

Il ne s'agit pas d'un concentré d'atomes plus ou moins crochus perdus au fin fond d'un trou noir, mais d'un Grand Nœud.

C'est la théorie des cordes, car la théorie quantique c'est toc.

Donc le Grand Nœud !

Qui grossit qui explose en des milliards de brins.

Pour les Picards qui sont sur la place les brins en question s'écrivent avec un « i ».

Ceux qui l'écrivent avec un « e », bren,

sont des pessimistes qui voient depuis la nuit des temps

le fait que nous vivions toujours des temps de... bren

et que cela n'est pas près de changer.

C'est possible.

En vérité je vous le dis, au début était le Fil !

C'est la nouvelle théorie des cordes, chère à de nombreux physiciens actuels...

Le fil commence à se créer...

les torons se tortillent sur je ne sais quelle musique des sphères,

sonnez violons, résonnez guitares !

le fil grossit s'allonge et bien entendu, comme tous les fils,

vous savez ce que c'est,

et ça n'a pas changé depuis ce temps et toujours maintenant, le fil, il s'emmêle,

il se forme en pelotes et en pelotes qui rebondissent les unes contre les autres,

se mettent à tourner comme des toupies selon des mouvements ellipsoïdaux du plus bel effet.

Ces pelotes que l'on appelle dans nos contrées des planètes

à la suite de je ne sais quelle déformation linguistique : pelote planète...

je sais c'est pas net.

Bref, pour faire court les planètes sont créées.

Certaines prennent feu deviennent des soleils, d'autres restent de marbres voire terre-à-terre.

Phénomène qui ne devrait pas nous laisser froid puisqu'il permettrait que nous existassions.

Donc, les planètes sont créées, puis la vie apparaît sur Terre...

Peut-être aussi dans un ailleurs lointain et extragalactique, mais personne de cette contrée ne nous a passé un coup de... fil… C'est ça il y en a qui suivent.

La vie apparaît sur Terre. Les créatures selon les plans de je ne sais quelle macramé cosmologique, biologique.

Les amibes, les trilofilbes les insectes, les araignées.

Les seules à cette époque ou presque à savoir quoi faire avec du fil.

Sont arrivés les dinosaures filérodons, tricérafils, les ptérofilosaures, les bobinettératops, le câblosaurus rex.

À ce propos, quand un jour, les dinosaures ont entendu comment ils s'appelaient

ils se sont pendus aux arbres en laissant des fossiles.

Les plus malins d'entre vous auront déjà remarqué que dans fossiles il y a fos et il

mais aussi dans un savant contrepet : fil et os ?

Dans leurs désespoirs, ces bestioles pendues auront tout de même avec leurs os,

laissé un fil conducteur qui nous permet de remonter le long du câble du temps.

D'ailleurs, on ne dit plus du tout envoyer un câble mais un coup de fil.

Quant à ceux qui ont perdu le fil de cette démonstration, on fera un nœud à l'arrivée des singes et des hommes.

Justement.

Puis... vint l'homme. Avec la femme. reliés par un ombilical cordon. Toujours le fil.

Je passe évidemment toutes les autres bestioles, qu'elles soient à poils, à plumes, à écailles...

Donc nous voici avec Cromagnon Néanderthal

puis l'âge de bronze, l'âge de fer avec l'invention du fil de...

L'antiquité avec l'épisode du labyrinthe et Ariane qui a permis à

Thésée de prendre la fille de l'air en suivant le fil de soie de la fille du roi.

Puis vinrent les gaulois qui ont donné du fil à retordre à César...

Puis le Prophète. Je ne parle pas de celui avec sa croix. Il s'agît d'un faux. Manifeste.

Non ! Le vrai Prophète a été pendu !

Pendu, oui ! Le Prophète nous montrant par le sacrifice sacré du fils que le Grand Fil est toujours parmi nous.

Miaou.

Minou, le chat qui depuis aime bien jouer avec les pelotes de fil qui roulent sous les meubles où est cachée... la vérité.

Car il faut faire l'effort de se baisser pour se hisser vers la vérité

Sous les meubles, il y a des moutons qui fournissent comme chacun sait, la laine, le fil...

On en sort pas !

Reprenons l'histoire.

Avec les diverses dynasties qui s'amarrent les unes aux autres dans des liens filiaux, le fil toujours, ou de guerre, de conquêtes...

Charles Martel qui a inventé à Poitiers le fil à couper le beurre...

Le Moyen-Âge et ses sorcières avec leurs philtres sataniques

Le Siècle des Lumières avec ses philosophes, ses philanthropes,

L'inventions par les Vénitiens et les Gênois des banques avec leurs filous.

L'invention par l'Administration Royale non seulement

des documents à remplir en trois exemplaires

mais aussi de la fameuse file d'attente,

sachant que c'est toujours celle où l'on est qui avance la moins vite.

Le chirurgien Ambroise Paré qui sur les champs de bataille a l'idée de enfin recoudre les plaies avec le catgut...

Comme cela il y avait moins de sang sur le terrain. La guerre est devenue plus propre.

Le début des frappes chirurgicales. Les soldats sont moins tués ; par contre, les civils... eux... On s'en fout y z'ont qu'à s'engager, s'ils veulent vivre.

De révolutions, de contre révolutions, un point à l'envers et un point à l'endroit.

Et oui l'Histoire aussi est une discipline qui se tricote.

Le PIAF le Progrès Inexorable de l'Avenir du Fil qui grâce à Edison nous amène l'ampoule car à l'intérieur de l'ampoule il y a le filament

donc à l'extérieur le fil de la vérité et la lumière.

La Poésie Romantique avec ce quatrain de Gauthier Théophile :

En trompant l'éveil du gardien

Jamais le héros ne se défile

Car il tranche le nœud gordien

Avec sa lame au fin morfil.

Au fil du temps, nous voici, de nos jours.

La notion de Grand Fil s'est quelque peu distendue au fil des siècles.

Honte sur vous !

Car quand même en ces temps de laïcité galopante, de mécréance,

ces temps qui voient ce refus de croire au Grand Fil,

l'humain ne vient-il pas d'inventer ces dernières années le téléphone sans fil,

l'ordinateur sans fil, et tous ces lupanars où les gens s'enfilent ?

En vérité je vous le dis, si en effet il y a des liens qui attachent, qui brident, les libertés, les aspirations....

il existe néanmoins des liens qui relient les existences des autres avec celles des uns, poil aux mains.

mains oserai-je le dire qui sont aux manifilstations d'amitiés comme celle d'aujourd'hui très utiles,

poil au fil, poil au paires et au sains d'esprits...

Ite fila est !

Ce qui veut dire en Français : il est temps que je file !

Commenter cet article