Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dommage qu'elle soit une putain

Publié le par éric poirier

Dommage qu'elle soit une putain

Tout est dans le titre.

En fait non.

Le titre ne reflète absolument pas la teneur de la pièce de John Ford : " 'tis pity she is a whore "

Amour incestueux désespéré, honneurs bafoués, vengeances, tueries.

Excellente pièce rarement jouée.

Je commence à bosser dessus cet été, conjointement à la pièce "Willibald";

si elle est prête un extrait (un teaser ? un digest ?) sera joué à Preetz cet automne. SInon création en Novembre en France...

Préparez vos salons, cela va saigner...

à suivre itou

Dommage qu'elle soit une putain

Commenter cet article